Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 20:27

1ère recette

Prendre des racines d 'humilité avec des feuilles de patience et des grains de modestie et de piété.

Ajouter des fleurs de
repentir et d'obéissance.
Mettre le tout dans une casserole de la vertu. Allume le feu de
l'amour d'Allah en appliquant ce qu'Il a prescrit comme pratiques jusqu'à apparition de la sagesse.

Verser cette tisane de sagesse dans un verre de sincérité.
Sucrer le tout avec le miel de
la rencontre d'Allah le jour de la résurrection, et tu verras que cette tisane fera partir toutes les maladies qui se trouvent sur terre."


2ème recette

Chère Soeur, pour toutes occasions, et en tout temps,
pour que ta beauté soit plus grande :


- Mets des touches de sincérité
sur tes lèvres, elles seront infiniment plus belles
- Utilise le repentir
comme nettoyant de tout péché dont tu aurais à te plaindre
- Tes cheveux protège-les par le voile
qui t'épargnera les regards brûlants que te jettent les étrangers
Tous ces accessoires magnifiques, tu ne les trouveras que dans le "commerce" de l'Islam,
profite donc de l'opportunité et empresse-toi de les acquerir !

3ème recette

Pour des lèvres attrayantes, utilisez les mots les plus doux.

Pour de beaux yeux, cherchez le bien dans votre entourage.

Pour un visage mince, partagez votre nourriture avec le pauvre.

Pour des cheveux soyeux, laissez un enfant y passer ses doigts une ou deux fois par  jour.

Pour l'équilibre, marchez avec la certitude que vous ne marcherez jamais seul.

La famille et les amis doivent être traités avec le plus grand soin et beaucoup d'amour ; Ne jamais jeter dehors quiconque.

Rappelez-vous, si vous avez besoin d'une main aidante, vous en trouverez une à l'extrémité de votre bras. Car en vieillissant, vous découvrirez que vous avez deux mains, une pour s'aider, une autre pour aider les autres.

La beauté d'une femme n'est pas dans les vêtements qu'elle porte, ni dans son physique, ni dans la manière de se coiffer les cheveux.

La beauté d'une femme doit être vue dans ses yeux, car c'est la porte de son coeur, l'endroit où réside l'amour

La véritable beauté d'une femme est reflétée par son âme. C'est la chaleur qu'elle donne affectueusement, la passion qu'elle montre.





Repost 0
Published by oummy sabiha et tata imane - dans Section Rappel
commenter cet article
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 00:15

salam alaykoum,

N'oubliez pas de lire la sourate al Kahf... 

Selon Abou Sa’îd Al-Khoudrî, qu’Allah soit satisfait de lui :

Le Messager  d'allah  Salla-llah allahi wa salam a dit: "Celui qui lit sourate "Al-Kahf" (La caverne) un vendredi, une lumière l’éclairera jusqu’au vendredi suivant"

(Rapporté par Al-Hakim et Al-Bayhaki).


Un passage secret pour pouvoir écouter la sourate récitée par le récitateur que vous souhaitez...link A vous de choisir...Bonne écoute et bonne lecture !!!!
 

Repost 0
Published by oummy sabiha et tata imane - dans Section Rappel
commenter cet article
22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 21:36
Salam aleykoum,


Le jeûne de six jours de Shawwal après le jeûne obligatoire de Ramadan est une sunna désirable mais pas une obligation.
Recommandé, ce jeûne possède un mérite immense et génère une grande récompense dans la mesure où celui qui le jeûne verra inscrit à son profit la récompense du jeûne d’une année entière d’après un hadith authentique du Prophète rapporté par Abou Ayyoub selon lequel le Messager d’Allah a dit :

"Quiconque jeûne le Ramadan et le fait suivre par le jeûne de six jours de Shawwal est comme quelqu’un qui a jeûné tout le temps " [ Rapporté par Mouslim, Abou Dawoud, at-Tarmidhi, An-Nassaï et Ibn Madja


Le Prophète a expliqué le hadith précédent en ces termes :

"Celui qui jeûne six jours après la rupture du jeûne de Ramadan a complété l’année : « Quiconque accomplit un bienfait le verra multiplier par dix ".


Une autre version dit :

"Allah multiplie les bienfaits par dix : 1 mois = 10 mois et 6 jours = 60 jours [2 mois] = 12 mois. Voilà une année complète » [rapporté par an-Nassaï et Ibn Madia et cité dans Sahih at-Targhib wa at-Tarhib; 1/421 et rapporté par Ibn Khouzayma en ces termes "

"Le jeûne du mois de Ramadan vaut 10 mois et le jeûne des six jours 2 mois, ce qui constitue une année complète "

Des jurisconsultes des écoles hanbalites et shafiites ont déclaré que le jeûne des six jours à l’issue de Ramadan vaut une année de jeûne obligatoire. Pour ce qui est de la multiplication de la récompense, elle est généralisée et s’applique à tout jeûne surérogatoire. En effet, le bienfait est récompensé au décuple.

Parmi les importants avantages du jeûne des six jours de Shawwal figure la compensation des lacunes du jeûne obligatoire. En effet, le jeûneur ne peut pas échapper à la négligence et au péché qui pourraient avoir une incidence négative sur son jeûne. Au jour de la Résurrection, on utilisera les actions surérogatoires pour combler les lacunes constatées dans les pratiques obligatoires. C’est à ce propos que le Prophète dit : 


"La première chose au sujet de laquelle on fera subir un règlement de compte aux gens sera la prière... Notre Maître Puissant et Majestueux dira à Ses anges - alors qu’Il en sait plus qu’eux - : " Examinez les prières de mes serviteurs pour savoir s’il les a faites de façon complète ou incomplète ". Si elles s’avèrent complètes, elles seront enregistrées telles quelle. Si elles s’avèrent incomplètes, le Maître dira : " Regardez si mon serviteur a accompli des oeuvres surérogatoires. Si tel est le cas, utilisez-les pour compléter ses oeuvres obligatoires ". Voilà comment les oeuvres seront traitées "

La succession des jours est-elle nécessaire dans le jeûne des six jours de Shawwal?


La succession des jours n’est pas une condition de validité du jeûne.
Peu importe qu’on les jeûne réunis ou dispersés.
Il est toutefois préférable de s’empresser à le faire conformément aux propos du Très Haut :


Empressez-vous à la bienfaisance

Empressez-vous à chercher le pardon de votre Maître

Et Moussa a dit : Maître, je me suis dépêché auprès de Toi pour que Tu sois satisfait


Par ailleurs, le retardement comporte des inconvénients. Les Shefiites et certains Hanbalites soutiennent la nécessité de s’empresser à accomplir ce jeûne. Mais il ny a aucun mal à ne pas s’y empresser. Car on peut le retarder au milieu ou à la fin du mois.

An-Nawawi a dit :

« Nos condisciples disent qu’il est désirable de jeûner six jours de Shawwal à cause de ce hadith. Il est préférable de les jeûner successivement dès le début du mois. Mais il est permis de les répartir sur les jours du mois, voire de les retarder au-delà du mois. L’intéressé ne sen serait pas moins conformé à la Sunna, compte tenu de la généralité des termes du hadith. Ceci ne fait l’objet d’aucune divergence de vues chez nous. C’est aussi lavis d’Ahmad et Dawoud ». Al-Madjmou Sharh al-Mouhadhdhab.


Faut-il que la femme commence par le rattrapage des jours du Ramadan quelle a ratés à cause des règles menstruelles puis procède au jeûne des six jours ?



Si elle veut bénéficier de la récompense citée dans le hadith ou le Prophète dit : 


"Quiconque jeûne le mois de Ramadan et le fait suivre par le jeûne de six jours de Shawwal est comme quelq’uun qui a jeûné tout le temps " [ Rapporté par Mouslim, n° 1984 ]

Elle doit terminer le jeûne du Ramadan d’abord puis le fait suivre du jeûne de six jours de Shawwal afin que le hadith puisse s’appliquer à elle et quelle jouisse de la récompense mentionnée. Quant au report du rattrapage du jeûne de Ramadan au moment où elle sera en mesure de l’effectuer avant le Ramadan suivant, il est bien permis.

Le jeûne des six jours doit-il avoir lieu immédiatement après la fête de fin de Ramadan ou plusieurs jours après, pourvu d’observer la succession des jours dans le mois de Shawwal ?


Il n’est pas obligatoire d’engager le jeûne immédiatement après la fête. Car il peut le commencer un ou plusieurs jours après la fête. Il peut aussi jeûner des jours successifs ou séparés dans le mois de Shawwal en fonction de ses possibilités. L’affaire est souple parce qu’elle ne revêt pas un caractère obligatoire mais elle reste facultative.


C’est Allah qui nous assiste.



Sheikh Mouhamed Saleh el Mounajeed

Repost 0
Published by oummy sabiha et tata imane - dans Section Rappel
commenter cet article
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 21:04
Salam aleykoum,

Qu'Allah ta'ala  fasse que l'on soit parmi ceux à qui le jeûne a profité en bien...
 

 

 


Sufyan Ibn 'Abdillah (radiallahu ‘anhu) a dit : « ô messager d'Allah, dis-moi quelque chose sur l’islam, sur laquelle je n’interrogerai personne après toi. Il  dit : « Dis : « Je crois en Allah » et ensuite reste ferme (sur cela). » [1]


 Ce hadith est la preuve que le serviteur est obligé, après avoir cru en Allah, de persévérer et d’être ferme dans son obéissance à Lui, en accomplissant les actes obligatoires et en évitant les interdits. Ceci est réalisé en suivant le Chemin Droit, qui est la Religion ferme, sans s'en éloigner à droite ou à gauche.


 


Si un musulman a vécu pendant Ramadan et a passé ses jours dans le jeûne et ses nuits dans la prière et que pendant ce mois il s'est habitué à faire des actes de bien, il doit rester sur cette obéissance à Allah à tout moment (après cela). Ceci est le vrai état du serviteur ('abd), en effet, le Seigneur des mois est Unique et Il est Vigilant et Témoin de Ses serviteurs à tout moment.


 


En effet, le fait d'être ferme après Ramadan et de rectifier ses paroles et actes est parmi les plus grands signes que la personne a tiré avantage du mois de Ramadan et qu'elle a lutté dans l'obéissance. Ce sont les signes de l'acceptation et du succès.


 


En outre, les actes d'un serviteur ne s’arrêtent pas avec la fin d'un mois et le commencement d'un autre. Plutôt ils continuent et s'étendent jusqu’à ce que vienne la mort, car Allah dit :

 


« et adore ton Seigneur jusqu’à ce que te vienne la certitude (la mort). » [sourate Al-Hijr : 99]


 


Si le jeûne de Ramadan prend fin, le jeûne volontaire est toujours prescrit pendant l'année entière et la louange est à Allah. Etre debout dans la prière la nuit pendant Ramadan prend fin, mais l'année entière est un temps pour accomplir la prière de nuit. Et si Zakatul-Fitr prend fin, il y a toujours la Zakat  obligatoire, de même que l’aumône volontaire qui dure l'année entière. De même pour la récitation du Qur'an et la réflexion sur sa signification et que tous les autres actes pieux qui sont aimés, ils peuvent être faits à tout moment. Parmi les nombreuses générosités qu'Allah a accordé à Ses serviteurs est qu'Il a placé pour eux de nombreux types différents d’actes d'adoration et Il a fourni beaucoup de moyens pour faire de bonnes actions. Donc, l'enthousiasme et l'ardeur du musulman doivent être constants et il doit rester au service de son Maître.


 


Il est malheureux de trouver certaines personnes accomplissant différents types d'actes pieux pendant Ramadan – préserver strictement leurs cinq prières quotidiennes dans le masjid, réciter abondamment le Qur'an et donner l’aumône. Mais quand Ramadan prend fin, ils deviennent paresseux dans leur adoration. Parfois, ils abandonnent même les obligations, et généralement la prière en congrégation et spécifiquement, la prière du Fajr!


 


Et ils commettent même des actes interdits comme de dormir aux temps des prières, se rendre aux lieux de sottise et de divertissement et se mélangeant dans les parcs, particulièrement le jour du 'Id! L'aide contre ces maux vient seulement par la Grâce d'Allah. Ainsi, ils démolissent ce qu'ils ont construit et ils détruisent ce qu'ils ont établi. C'est une indication de privation et un signe de perdition. Nous demandons à Allah Sa protection !


 


En effet, ces gens prennent le repentir et l’arrêt des mauvaises actions comme quelque chose de spécifique et limité (seulement) au mois de Ramadan. Donc ils arrêtent de faire ces (bons) actes quand le mois s'arrête. Ainsi, c’est comme s'ils avaient abandonné des péchés pour Ramadan et pas par crainte d'Allah! Combien est grand le mal de ces gens qui ne connaissent Allah que pendant Ramadan!


 


Vraiment, le succès qu'Allah accorde à Son serviteur réside dans le jeûne de Ramadan. Et Allah l’aide à faire ce qui est une grande bénédiction. Ainsi, cela appelle le serviteur à être reconnaissant envers son Seigneur. Et cette compréhension peut être trouvée dans la Parole d'Allah, après avoir achevé la faveur du mois de jeûne :


 


« Il ne veut pas la difficulté pour vous, afin que vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d’Allah pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants » [sourate Al-Baqara : 185]


 


Donc celui qui est reconnaissant en l'ayant jeûné, restera sur cette condition et continuera à accomplir des actes pieux.


 


En effet, le vrai musulman est celui qui loue et remercie son Seigneur pour lui avoir accordé la capacité de jeûner et d’accomplir le qiyam (la prière de nuit). Sa condition après Ramadan est meilleure que celle avant Ramadan. Il est plus prêt à obéir, désirant faire de bonnes actions et s’empresse d’accomplir les actes obligatoires. Car il a tiré avantage de cette grande école (Ramadan). Celui qui craint que son jeûne ne soit pas accepté, en effet Allah accepte seulement de ceux qui ont la taqwa (crainte emprunte de piété et plus encore, obéissance à Allah et éloignement de Ses interdits).


 


Les pieux prédécesseurs luttaient pour compléter et perfectionner leurs actes, espérant ensuite, qu'ils seraient acceptés et craignant qu'ils soient rejetés. Des narrations de 'Ali (radiallahu ‘anhu) rapportent qu'il a dit : « Soyez plus concerné par l’acceptation de vos actes que par l'acte lui-même. N’avez-vous pas entendu Allah dire :


 


« Allah n’accepte que de ceux qui ont taqwa » [sourate Al-Ma'ida : 27] [2]


 


'Aisha a dit : « J'ai interrogé le messager d'Allah (salallahu ‘alayhi wa salam) concernant le verset:


 


« Et ceux qui donnent ce qu'ils donnent (c'est-à-dire, l’aumône et d'autres bonnes actions), tandis que leurs cœurs tremblent par crainte. »


 


Sont-ils ceux qui boivent de l'alcool et volent ? » Il (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Non, ô fille de As-Siddiq. Mais plutôt ils sont ceux qui jeûnent et prient et donnent l’aumône, craignent qu'ils ne soient pas acceptés d'eux. Ils sont ceux qui se précipitent pour faire de bonnes actions et ils sont les premiers pour les faire. »


 


Donc prenez garde, prenez garde- de retourner en arrière après avoir atteint la guidée, de s’égarer après la persévérance! Et demandez à Allah de vous donner l'endurance dans l’accomplissement des actes pieux et la constance dans l’accomplissement des bonnes actions. Et demandez à Allah qu'Il vous accorde une bonne fin, afin qu'Il accepte notre Ramadan.

Repost 0
Published by oummy sabiha et tata imane - dans Section Rappel
commenter cet article
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 23:10
Veux-tu être proche d'Allah ?

Le Prophète (que la bénédiction et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le serviteur est le plus proche de son Seigneur, lorsqu'il est en état de prosternation, multipliez, donc l'invocation. » (rapporté par Moslim).


Veux-tu la récompense d'un pèlerinage ?

Le Prophète (que la bénédiction et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le petit pèlerinage ('omra) pendant le mois de Ramadan équivaut à un pèlerinage, ou un pèlerinage avec moi. » (rapporté par Bukhâry et Moslim).


Veux-tu une demeure au Paradis ?

Le Prophète (que la bénédiction et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : Celui qui construit une mosquée pour Allah, Allah lui construira la même chose au Paradis » (rapporté par Moslem).



Veux-tu obtenir la satisfaction d'Allah (qu'Il soit exalté)?

Le Prophète (que la bénédiction et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Allah est vraiment satisfait du serviteur lorsqu'il mange une nourriture, il remercie Allah pour cela, et lorsqu'il boit une boisson, il remercie Allah pour cela. » (rapporté par Moslem).


Veux-tu que ton invocation soit exaucée ?

Le Prophète (que la bénédiction et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « l'invocation n'est pas rejetée entre l'appel à la prière (adhân) et le petit appel à la prière (iqâma qui est juste avant la prière). » (rapporté par Abû dawûd).


Veux-tu la récompense d'un jeûne d'une année entière ?

Le Prophète (que la bénédiction et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Jeûner trois jours, chaque mois équivaut à jeûner une année entière. » (rapporté par Bûkhâry et Moslim).


Veux-tu des bonnes actions, grandes comme les montagnes ?

Le Prophète (que la bénédiction et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « celui qui assiste au convoi funèbre jusqu'à ce qu'on fasse la prière sur le mort, aura, donc, un carat, et celui qui y assiste jusqu'à ce qu'on enterre le mort, aura, donc, deux carats. » on dit : « qu'est-ce que deux carats. » Il répondit : « Ce sont comme deux énormes montagnes. » (rapporté par Bûkhâry et Moslim).


Veux-tu être en compagnie du Prophète(que la bénédiction et le salut d'Allah soient sur lui) au Paradis ?

Le Prophète (que la bénédiction et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : Moi, et le tuteur de l'orphelin sommes au Paradis comme cela ( il montra son index et son majeur).» (rapporté par Bûkhâry)..


Veux-tu avoir la récompense d'un combattant dans le sentier d'Allah, ou d'un jeûneur, ou de celui qui prie beaucoup ?

Le Prophète (que la bénédiction et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui s'emploie à aider la veuve et le pauvre est comme le combattant dans le sentier d'Allah » et il ajouta : « il est comme celui qui prie beaucoup sans s'en lasser, et comme le jeûneur qui ne s'arrête pas. » (rapporté par Bûkhâry et moslim).


Veux-tu que le Prophète, lui-même, te garantisse le Paradis ?

Le Prophète (que la bénédiction et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui me garantit ce qu'il y a entre ses deux bas de la joue (la bouche), et ce qu'il y a entre ses deux jambes (le sexe), je lui garantis le Paradis. » (rapporté par Bûkhâry et Moslim).


Veux-tu que tes actions ne s'arrêtent pas après la mort ?

Le Prophète (que la bénédiction et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Lorsque la personne meurt, ses actions s'arrêtent sauf dans trois (situations) : une aumône courante, ou une science utile, ou un enfant vertueux qui invoque pour elle. » (rapporté par Moslim).


Veux-tu un des trésors du Paradis ?

Le Prophète (que la bénédiction et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : «(le fait de dire) Il n'y de pouvoir et de puissance que par Allah (lâ hawla wa lâ qowwata illâ billâhi). » (rapporté par Bûkhâry et Moslim).


Veux-tu posséder la récompense d'avoir prier toute la nuit ?

Le Prophète (que la bénédiction et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui prie le 'ichâ en groupe, c'est comme s'il avait prié la moitié de la nuit, et celui qui prie la prière de l'aube en groupe, c'est comme s'il avait prié toute la nuit. » (rapporté par Moslem).


Veux-tu lire le tiers du Coran en une minute ?

Le Prophète (que la bénédiction et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « ( dis : « Il est Allah, Unique» la sourate le monothéisme pur) équivaut au tiers du Coran. » (rapporté par Moslim).


Veux-tu alourdir ta balance de bonnes œuvres ?

Le Prophète (que la bénédiction et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Deux paroles sont aimées du Miséricordieux, et sont légères pour la langue, et pèsent dans la balance : gloire et louange à Allah, et gloire à Allah l'Immense (soubhâna lahi wa bihamdihi wa soubhâna lahi al'adhîm). » (rapporté par Bûkhary).


Veux-tu qu'Allah dispense largement tes biens, et allonge ta durée de vie ?


Le Prophète (que la bénédiction et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui veut se réjouir de la large dispense d'Allah dans ses biens et de l'allongement d'Allah dans sa durée de vie, qu'il rende, donc, visite à sa famille (litt. Unir les liens du sang). » (rapporté par Bûkhâry).


Veux-tu qu'Allah désire ta rencontre ?

Le Prophète (que la bénédiction et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui désire rencontrer Allah, Allah désirera sa rencontre. » (rapporté par Bûkhâry).



Veux-tu qu'Allah te préserve ?

Le Prophète (que la bénédiction et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui prie la prière de l'aube est sous la protection d'Allah. » (rapporté par Moslim).



Veux-tu qu'on te pardonne tes péchés, même s'ils sont nombreux ?

Le Prophète (que la bénédiction et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui dit «la gloire et la louange est à Allah » (soubhâna lahi wa bihamdihi) cent fois dans la journée, ces péchés sont effacés, même s'ils étaient au nombre de l'écume marine. » (rapporté par Bûkhâry et Moslim).



Veux-tu qu'on éloigne, de toi, l'enfer d'une distance de soixante-dix années ?


Le Prophète (que la bénédiction et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui jeûne un jour dans le sentier d'Allah, Allah éloigne son visage de l'enfer d'une distance de soixante-dix années. » (rapporté par Bûkhâry).


Veux-tu qu'Allah prie sur toi ?

Le Prophète (que la bénédiction et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « celui qui prie sur moi une prière , pour celle-ci, Allah prie, sur lui, dix prières. » (rapporté par Moslim).


Veux-tu qu'Allah t'élève ?


Le Prophète (que la bénédiction et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Nul ne sera modeste pour Allah, sans qu'Allah l'élève (qu'Il soit exalté). » (rapporté par Moslim). 

 


.

Repost 0
Published by oummy sabiha et tata imane - dans Section Rappel
commenter cet article
12 septembre 2009 6 12 /09 /septembre /2009 23:54

Salam aleykoum

Ne perdons plus notre temps, ne perdons plus une minute le temps nous ait compté et chaque minute qui passe nous rapproche de notre mort....qui peut etre cette nuit, demain, après demain Seul Allah connait notre heure....ALLAH OUAKBAR alors consacrons ne serait ce que quelques minutes par jour à notre Seigneur ALLAH est le minimum que nous devons faire et regardons les bienfaits de ces quelque minutes vouées à notre créateur ALLAH OUAKBAR!!!!!!!!!
link

L'équipe de tata imane

Repost 0
Published by oummy sabiha et tata imane - dans Section Rappel
commenter cet article
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 21:56

Salam aleykoum

Il est temps de redoubler nos efforts pour les jours prochains!!!!!!!!!!! link Bonne lecture.....

'Aisha (radiallahu ‘anha) a dit : « Quand les dix derniers jours (de Ramadan) arrivaient, le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) passait sa nuit dans l'adoration, réveillait sa famille (la nuit), redoublait d’efforts et serrait son Izar (pagne). » [1] 
 


Ce hadith est la preuve que les dix derniers jours de Ramadan ont une vertu spéciale plus que n’importe quel autre (jour), dans lequel on doit augmenter dans l'obéissance et les actes d'adoration, comme la prière, le dhikr (rappel) et la récitation du Qur'an. 
 

'Aisha (radiallahu ‘anha) a décrit notre prophète et modèle, Muhammad (salallahu ‘alayhi wa salam), par quatre attributs : 


1. Il (salallahu ‘alayhi wa salam) « passait sa nuit dans l'adoration », c’est à dire qu’il  ne dormait pas. Ainsi, il (salallahu ‘alayhi wa salam) restait éveillé dans l'adoration et animait son âme en passant la nuit à ne pas dormir. Car le sommeil est le frère de la mort. Le sens « passait sa nuit » est qu'il (salallahu ‘alayhi wa salam) la passait dans le qiyam (la prière de nuit) et dans les actes d'adorations pour Allah, le Seigneur des mondes. Nous devons nous rappeler que les dix derniers jours de Ramadan sont fixés et comptés.


Quant à ce qui a été rapporté concernant l’interdiction de passer la nuit entière dans la prière, qui a été mentionné dans le hadith de 'Abdullah Ibn 'Amr (radiallahu ‘anhu), cela concerne celui qui le fait chaque nuit de l'année.

 


2. Il (salallahu ‘alayhi wa salam) « réveillait sa famille », c’est à dire ses femmes pures, les Mères des croyants, pour qu'elles puissent  profiter de ce bien, du dhikr et des actes d'adoration pendant ces temps bénis.



3. Il (salallahu ‘alayhi wa salam) « redoublait d’efforts », c’est à dire qu’il (salallahu ‘alayhi wa salam) persévérait et luttez dans l'adoration, ajoutant plus à ses actes que ce qu'il avait fait les vingt premiers jours (de Ramadan). Il faisait cela parce que la nuit d'Al-Qadr arrive pendant un de ces (dix derniers) jours.

 


4. Il (salallahu ‘alayhi wa salam) « serrait son Izar (pagne) »  c’est à dire qu’il s’appliquait et luttait intensément dans l'adoration. Il est aussi dit que cela signifie qu'il (salallahu ‘alayhi wa salam) se retirerait des femmes. Cela semble être plus correct puisque cela penche vers ce qui a été mentionné précédemment et vers le hadith d'Anas (radiallahu ‘anhu) : « Il (salallahu ‘alayhi wa salam) pliait son lit et se retirait des femmes (c'est-à-dire ses femmes). » [2]


Aussi, il (salallahu ‘alayhi wa salam) observait Al-‘Itikaf les dix derniers jours de Ramadan et la personne qui est en état d'Itikaf ne peut avoir de rapports (sexuels) avec ses femmes.


 Ainsi, ô frère musulman, efforce-toi de te caractériser par ces attributs. Et préserve la prière que tu fais dans les profondeurs de la nuit (tahajjud) avec l'imam en plus de la prière de tarawih (que l'on prie dans les premières parties de la nuit), pour que ton effort ces dix derniers jours aille plus loin que les vingt premiers. Et pour que tu puisses atteindre  l'attribut de « passait sa nuit dans l'adoration » en priant.


 

Et tu dois être patient dans ton obéissance à Allah, en effet, la prière (de nuit) tahajjud est difficile, mais sa récompense est grande. Par Allah, c'est une grande occasion dans la vie et une chose dont il faut profiter, pour celui qui Allah l'accorde. Et la personne ne sait pas si, peut-être, elle rencontrera une des nombreuses récompenses d'Allah pendant la prière de nuit, qui sera une aide pour lui dans ce monde et dans l’au-delà.

 

 

 

Les pieux prédécesseurs de cette Umma s’appliquaient à allonger la prière la nuit. As-Sa'ib Ibn Yazid a dit : « ‘Umar Ibn Al-Khattab a ordonné à Ubay ibn Ka'b  et Tamim Ad-Dari de diriger les gens dans la prière avec onze raka'at. Le lecteur récitait cent versets, au point que nous devions nous appuyer sur des bouts de bois en raison de la longue position (debout). Et nous ne nous arrêterions qu’à l’approche du Fajr. » [3]

 

 
 

'Abdullah Ibn Abi Bakr a rapporté: « J'ai entendu mon père (c'est-à-dire Abû Bakr) dire : « Pendant Ramadan, nous finissions (la prière de nuit) tard et nous pressions les domestiques pour présenter la nourriture (du suhur) de peur que le Fajr  ne vienne. » [4]

 

 
 

Il y a deux luttes de l'âme auxquelles le croyant fait face pendant Ramadan : la lutte dans la journée avec le jeûne et la lutte la nuit avec le qiyam (prière de nuit). Ainsi, quiconque combine ces deux et remplit leurs droits, alors il est parmi les patients - ceux desquels Allah dit : « les endurants auront leur pleine récompense sans compter » [sourate Az-Zumar : 15]

 

 

 

Ces dix jours sont la dernière partie du mois et les actions d'une personne ne valent que par leur fin. Et peut-être, il rencontrera la nuit d'Al-Qadr, debout dans la prière pour Allah et aura ainsi tous ses péchés passés pardonnés.

 

 

 

Et il faut inciter, animer et persuader sa famille d’accomplir les actes d'adoration, particulièrement dans ces grands moments que ne néglige que celui qui a été privé. Ce qui est plus incroyable est que tandis que les gens accomplissent la prière et font le tahajjud, certains passent leur temps dans des assises interdites et des actes coupables. C'est en effet la perte la plus grande. Nous demandons à Allah Sa protection.

 

 

 

Donc, s'engager dans ces derniers jours signifie entrer dans le profit des actes pieux dans ce qui reste du mois. Parmi les choses malheureuses est de voir que certaines personnes excellent dans les actions pieuses, comme la prière et la récitation du Qur'an, dans la première partie du mois, mais alors les signes de la fatigue et la lassitude apparaissent sur eux, particulièrement quand les dix derniers jours de Ramadan arrivent. Et ceci malgré le fait que ces dix derniers jours possèdent une position plus grande que les premiers. Ainsi, il faut persévérer dans l’effort et la lutte et augmenter son adoration quand la fin du mois arrive. Et nous devons garder à l'esprit que les actions d'une personne ne valent que par leur fin.

 


 


Notes de bas de page :


[1] Al-Bukhari (4/269) et Muslim (1174)


[2] Voir Lata'if-ul-Ma'arif : pg. 219


[3] Voir Al-Muwatta : vol. 1, pg 154


[4] Aussi dans le Muwatta de l’imam Malik : vol. 1, pg. 156


 Article tiré du site al-manhaj.com


Source : Ahadith As-Siyam : Ahkam wa Adab (pg. 133-135)


Traduit par les salafis de l’Est

Repost 0
Published by oummy sabiha et tata imane - dans Section Rappel
commenter cet article
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 17:54

Salam aleykoum wa ramtoullah wa barakatouh

Cette vidéo vous démontre comment effectuer 7 pélerinages en 1 journée ALLAH OUAKBAR!!! Je vous laisse découvrir cette vidéo à ne pas rater masha Allah
link

L'équipe de tata imane

Repost 0
Published by oummy sabiha et tata imane - dans Section Rappel
commenter cet article
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 12:47

Mes soeurs fillah,

Nous avons un grand besoin d’avoir les qualités vers lesquelles le Coran nous a appelé en obéissant à ses ordres, en nous éloignant de ce qu'il a interdit, en faisant ce qui est licite, en nous interdisant à nous-mêmes ce qui est interdit (illicite), en mettant le Coran  en pratique link et en ayant la foi en lui ; et le Coran ne porte ses fruits en l’homme que si l'âme s’est préparée à l’accepter, si le coeur s’est ouvert pour recevoir ses lumières et si les membres se sont remplis de crainte et de rabaissement en entendant ses incitations aux bien, ses interdictions du mal, ses promesses et ses menaces, Allah  a dit :

{ Allah a fait descendre le discours le plus beau : un Livre en parfaite concordance avec Lui-même et aux vérités répétées. Ceux qui craignent leur Seigneur en ont la chair de poule (ils frissonnent de peur) puis leur peau et leur cœur redeviennent doux à la lecture du rappel d’Allah (le Coran). Telle est la bonne direction d’Allah avec laquelle Il guide qui Il veut. Et celui qu’Allah égare nul ne peut plus le guider } [Sourate 39 - Verset 23 ]

Et la période propice aide pour que l’âme de l’homme soit influencée (soit ému) par le Coran, de même qu’elle augmente la bonne guidée du musulman et sa lumière ; et le mois de Ramadan link est la meilleure période pour la lecture du Coran et pour en être influencé (ému) car le Coran est une nourriture pour l’âme et l’emprise de l’âme qui ordonne le mal diminue sur le corps. En jeûnant, l’âme s’élève et se fortifie avec la nourriture du Coran ; donc, le musulman bénéficie beaucoup du Coran et prend du plaisir en le lisant car il est la nourriture et la vie de son âme ; le Coran est comme la pluie bénéfique, l’âme comme la terre et le mois de Ramadan comme la période propice pour la descente de la pluie qui fait pousser les fruits de la terre, selon Abou Moussa Al-Ach’ari   le Messager d’Allah a dit :

"L’exemple de la guidée et de la science avec lesquelles Allah m’a envoyé, est comme une pluie qui est tombée sur une terre ; il y avait sur cette terre une bonne partie qui accepta l’eau, alors beaucoup d’herbe y poussa ; et il y avait des endroits arides qui retinrent l’eau, Allah en fit profiter les gens, ainsi ils en burent, abreuvèrent les animaux et cultivèrent ; et une autre partie de la terre ne retint pas l’eau et ne fit pas pousser l’herbe ; ceci est l'exemple de celui qui s’est instruit dans la religion d’Allah et a tiré profit de ce avec quoi Allah m’a envoyé ; donc, il a su (appris) et a enseigné, et l’exemple de celui qui n’en a pas tiré profit et n’a pas accepté la guidée d’Allah avec laquelle j’ai été envoyé". [ Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim. ]

L'équipe de tata imane

Repost 0
Published by oummy sabiha et tata imane - dans Section Rappel
commenter cet article
31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 12:56
Salam aleykoum

L’invocation est la chose la plus aimée auprès d’Allah ; Allah l’a prescrit pour obtenir le bien et pour repousser le mal ; donc, l’invocation est une grande cause pour obtenir les bonnes choses et les bénédictions, et une cause pour repousser les mauvaises choses, le mal et les difficultés, et dans le hadith :


"L’invocation est utile pour ce qui est descendu et ce qui n’est pas descendu"
c’est-à-dire que l’invocation est utile pour repousser les mauvaises choses qui sont arrivées et celles qui ne sont pas encore arrivées.

Et l’invocation fait partie du destin et des causes utiles qui apportent le bien et  repoussent le mal ; Allah a ordonné à ses serviteurs de faire des invocations dans beaucoup de versets : 

{ Et Votre Seigneur a dit : “Invoquez-moi, j’exaucerai vos demandes. Ceux qui, par orgueil, se refusent à M’adorer entreront bientôt dans l’enfer, humiliés } link


Il est important de savoir que l'exaucement des invocations se fait sous certaines conditions que voici link

L'équipe de tata imane

Repost 0
Published by oummy sabiha et tata imane - dans Section Rappel
commenter cet article

Profil

  • oummy sabiha tata imane oum boutchoux
  • Nous sommes 3 soeurs fiLLAH  à tenir ce blog afin de vous partager un maximum d'idées pour vos bambins...
  • Nous sommes 3 soeurs fiLLAH à tenir ce blog afin de vous partager un maximum d'idées pour vos bambins...

Recherche

Archives